Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2009

Feuille de ROOT’ – 01 novembre 2009

Bonjour à tous,

Eparpillés aux 4 coins du pays, nous nous sommes enfin retrouvés à l’atelier 12 d’Irpavi pour échanger sur nos découvertes et nos troubles, poursuivre nos recherches et expérimentations.
L’atelier bourdonne, fredonne, rugit… et se dépose dans le silence.
Nous avons choisi d’investir ce lieu de vie, l’atelier 12, pour donner à voir ‘puntos suspensivos en obra’ et nous appelons pompeusement, cet espace délimité d’exposition : ‘Galeria en proceso’ !

Il nous faut maintenant aboutir nos recherches, en choisir certaines, en écarter d’autres, et… les mettre en ‘œuvres’, en chantier, en visuel……….pas simple l’histoire !!!
Et puis les rendre solides et costauds pour qu’elles supportent les regards des passants tout en gardant leur suavité………… hi !hi !hi ! tellement facile à écrire !
Et enfin balayer, laver, poncer, ranger le site pour le rendre accueillant aux visiteurs…. ‘concerto en éternuements et poussières majeur’ !

A ce jour, ma ‘mission’ est presque achevée, puisque sont suspendus :
A Santa Cruz (par Natalia le 25 octobre)
- ‘instants 18,16,19,2’ de Sylvanie

A Irpavi - La Paz
- ‘texte’ d’Anne-Marie
- ‘Elections’ de Bruno


Nous sommes partis, comme des chiens fous, Cecilia, Sebastian, Frank et moi, pour les sommets de l’Illimani, afin d’y suspendre :
- ‘Liber Mundis’ de Pierre
- ‘ l’oiseau lourd’ de Marwill
- ‘instants 21, 12, 14, 8’ de Sylvanie
et… un galet en chemin…
La montagne a bien su nous rappeler à l’ordre : Cecilia est tombée, se fracturant la main et le retour a pris l‘allure de la retraite de Russie.


Il ne reste qu’à trouver l’endroit de :
- ‘le carnet d’or’ de Magalie
- ‘c’est tellement pas moi’ de Sèverine
et tous les points des 14 martiens (oups !)… des 14 artistes aquitains seront alors suspendus au gré du vent, du temps et des intempéries.

Et s’il m’appartenait de prendre grand soin des points confiés et de les mener à bon port, leur devenir ne m’appartient pas.
C’est pourtant une émotion bien singulière que celle ressentie lors de ‘l’abandon’ des Points : ‘est-ce le bon endroit ?’ – ‘ai-je bien écouté ?’ – ‘ retranscrit ?’- ‘qu’est-ce qui m’a été dit et qu’est-ce que j’ai entendu ?’ – ‘qu’est-ce qui ne m’a pas été parlé et m’a cependant été dit ?’ …. je crois que j’aurais aimé être facteur.

Amicalement
dominik

Les commentaires sont fermés.