Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2012

Feuille de ROOT' – 05 janvier 2012

Bonjour à tous,

 

une année qui commence pour moi par :

- Un apprentissage de la cuisine traditionnelle paceña, grâce à Laurie, Cecilia et Doña Mary.

Chaque femme de la maison, de 14 à 80 ans, joue ce merveilleux jeu de m'enseigner une recette, que chacune inscrit dans mon Carnet perso 'Cocin'Arte'.

 

- 'Vencer la temor del vidrio', grâce à David qui m'enseigne la façon de saisir le verre sans appréhension, la manière de déposer la trace de térébenthine pour faire glisser la pointe de diamant, le son du 'cortador' à verre, et enfin ce geste étonnant de 'plisser' la feuille de verre pour qu'elle se fende proprement.

Il est alors temps de polir les bords : ils deviennent doux....Ils sont au toucher ce que la transparence est à la vue !

Nous avons ainsi pu réaliser nos cadeaux de Navidad avec ce que la rue nous a donné comme bouts de verre rencontrés au gré de nos flâneries !

 

Nous allons consacrer une bonne partie du mois de janvier à mettre en œuvre la seconde partie du travail au MUSEF, autour de la salle des masques, mais aussi à aboutir les œuvres pour le Festival Artesito.

En effet, au 24 janvier, a lieu la célébration d'Alasita.:tout petit dieu muni d'un immense pouvoir, il convient d'offrir des choses minuscules pour que s'accomplissent les désirs de chacun.

Ainsi fut créé le Festival Artesito où chaque artiste de l'Atelier 12 Irpavi, réalise des œuvres d'un format inférieur à 15 cm.

Tout doit être terminé pour le 17 janvier, et.... bien sûr... il reste encore beaucoup à faire pour que notre expo soit aussi grande que nos œuvres sont petites !

 

La saison des pluies a démarré et c'est parfois... vertigineux, terrifiant, émouvant.... les hommes travaillent à contenir le fleuve et les cerros.... ici comme ailleurs La Paz est si fragile !

Alors, Ici comme Ailleurs, les enfants jouent et rient et dansent au milieu des terrains glissants, lançant à la face du monde leur éternelle force de vie.

 

Ce sont ces rires, sources d'invulnérabilité,

que je voudrais vous offrir pour commencer l'année 2012.

 

Amicalement

dominik

 

Les commentaires sont fermés.