Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2015

Feuille de ROOT ' - 10 août 2015

9 août 2015 - Après une douce escale dans le centre de Sao Paulo où le Museo Afro Brasil m'a ouvert ses multiples recoins, j'ai quitté le cocon douillet de la famille Tissot pour rejoindre la communauté de la Vila Prudente.

 

Me voilà installée dans la maison du Père Assis.

 

La rencontre est passionnante ponctuée de bières partagées et d'échanges des moteurs de nos vies:

 

"nous sommes là pour être dérangés, dit - il, 

 

- l' artiste est là pour déranger et être dérangée".

 

 "je crois en l' Homme" - "je crois en l' Humain"...

 

Au fil de la discussion nos métiers, nos univers se découvrent étrangement si proches.

 

Empilements ... Empilements ... Empilements et apprivoisements entre ce jeune prêtre qui n' a pas encore atteint les 33 ans, dont la sagesse semble infinie,

et moi, artiste aux cheveux blancs, membrane poreuse pleine de questions (souvent sans réponse) et de révoltes (souvent tellement fatigantes).

 

10 août 2015 - Première rencontre avec Marcos Da Silva: la magie est au rendez-vous!

Nous nous comprenons par delà les idiomes et la base de notre travail commun est posé :

ce sera un mural de mosaïque dans la grande "nef" du centre, lieu de danse, de musique et d'élévation des esprits.

 

Lorsque plus tard, mes pas me conduisent à  Arca do Saber, les rencontres se font tout aussi aisément:

à la fabrication du papier, projet initial, se rajoute l'élaboration d'un mural peint qui sera réalisé dans l'année.

 

Aurai - je le temps de tout mener à bien?

Oui, j'y crois fort tant se propage l'énergie de Marcos, d'Assis, de ces hommes et femmes qui veulent que le monde de demain soit doux pour leurs enfants.

 

Quelle nourriture extraordinaire n 'est ce pas?  je la partage volontiers avec vous!

Amicalement 

dominik 

 

 

Les commentaires sont fermés.